A chaque jour suffit sa peine

Ah ça oui ! On va d’abord se concentrer sur le moment présent et ne pas anticiper ce qu’il pourrait advenir de nous, ou de telle situation qui ne nous serait pas favorable ou qui nous amènerait son lot de chagrin.

Il y a parfois des peines que l’on traine derrière soi, qui pèsent leur poids et dont on sait pertinemment qu’on les retrouvera le lendemain. Alors même si “à chaque jour suffit sa peine” et bien ces peines là, doivent trouver une place plus petite, moins voyante, voir invisible et impalpable pour mieux gérer ce qui arrivera de jour en jour.

Mais malgré tout, elle est là, ou elles sont là, tout dépend de chacun et du nombre de peines qu’ils ont à gérer. En attendant, ces peines doivent parfois se camoufler par la portée qu’elles émettent, possèdent, par la douleur qu’elles traînent, par soucis d’intimité ou par simple pudeur personnelle.

Elles se camouflent par choix ou par nécessité, attendant de trouver une solution convenable pour la résolution de ce problème. Espérant évidement que la durée soit la plus courte possible.

Les jours passeront et progressivement les choses retrouveront leur place, les problèmes et les soucis trouveront ce qu’il faut comme sortie en attendant le jour prochain.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pouvez bien entendu, laisser un petit brin de votre passage ici :