Tout passe, tout casse.

Chaque infime chose ne tient qu’à un fil. Tout, absolument tout peut disparaître, s’envoler, s’éteindre, s’arrêter… Chaque sensation, chaque notion, chaque enveloppe… Rien n’est figé, tout à une fin. De la chose si infime soit-elle, à la grandeur la plus extrême qu’il soit.