Ce petit chose

Le garder bien au fond, bien ancré en soi…

Ce petit chose qui palpite de l’intérieur. Ce petit chose qui te consume en même temps. Tu le sens, il tape ici et là, il se cogne un peu partout à chacun de tes déplacements. Il s’engouffre dans chacune de tes nanoparticules.

Sans logique, sans chemin, il vrombi en-dedans, il tilte un peu partout, se cogne et te laisse des hématomes à chacun de ses chocs. Les panser sont à peine possible. Il laisse ses marques, ses empreintes à sa façon, il s’imprime à ce rouge carmin qui t’anime.

Sans comprendre, tu avances, avec ce petit chose en-dedans, qui pèse un poids à peine léger et si lourd à la fois, si peu palpable pourtant. Une lourdeur sans peson.

La sagesse, les complaintes, les amnésies ne gagneront sans doute pas le combat contre ce petit chose qui te laissera là, toi et ta gueule cassée. Tu pourras tenter de la contempler dans le miroir, tu le chercheras, pour l’attraper et le faire taire, l’apprivoiser… Vainement.

Ce petit bout de chose écervelé ni comprend tellement rien. Ce langage codé entre lui et les deux autres bouts de fils qui mènent un ballet si vertigineux soit-il, n’ont pas codés les mêmes signes.

Tu resteras sur le bord, attendant le prochain tilt qui te percuteras, tant qu’il ne te fera pas vaciller.

falaise

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

  1. J’adore! Comme souvent d’ailleurs!

    1. Merci ma toute jolie !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *