Cette malbouffe quotidienne qui nous intoxique

Un coup de gueule concernant la malbouffe et la nourriture saccagée que nous vend le monde du business.  Parce que oui, cette malbouffe, n’est pas simplement le fait de manger au Macdo ou de se faire des orgies de pizzas, de sandwichs et de coca. Non, c’est aussi se nourrir avec ce qu’on nous propose dans les supermarchés. Les industriels nous vendent leurs produits en nous vantant les vertus de ce qu’ils fabriquent et de ce que nous allons consommer. Le marketing est au poil et on se fait berner. Bref…

Les produits qu’ils nous vendent, appelés aussi aliments ultra-transformés (AUT), sont des aliments qui nécessitent beaucoup de transformation avant consommation. Les ingrédients et les techniques nécessaires à leur transformation sont essentiellement voire exclusivement, utilisés dans le milieu de l’industrie. C’est pour dire !

Ces aliments, en plus d’être dépourvus de leurs nutriments d’origines, se retrouvent pourvus d’additifs, de sucres surajoutés, de conservateurs… Tous, entraînants aujourd’hui une hausse des maladies cardio-vasculaires, des cancers, des dépendances, du surpoids… Ce n’est pas une découverte pour vous. Le problème est, que tout ceux-ci sont de plus en plus présents dans les rayons alimentaires. Et si on cherche même plus loin, ces “aliments” sont déjà transformés, donc “toxiques” “dangereux” avant même qu’ils ne voient le jour.

Prenez par exemple, le riz. Les semences sont produites et transformées (car soit-disant elles sont plus productives, moins malades…) par les grands groupes, industriels, pharmaceutiques, auxquelles ils ajoutent à la vente pour les agriculteurs des produits qui vont accélérer la pousse, des insecticides et autres composés toxiques pour traiter les cultures. Récoltes qui se retrouveront dans notre assiette et qui, même si, l’aliment final ne sera pas ultra-transformé, aura vu sa nature primitive déjà façonnée et intoxiquée par les lobbies agroalimentaires et pharmaceutiques.

Finalement, on perd complètement pieds dans l’étendue des produits qui nous sont proposés dans les grandes surfaces, la plupart des aliments perdent leur vraie nature, leurs vertus sont amoindries, la présence des polluants est importante… Les publicités sont mensongères, les industriels nous trompent dans le marquage des étiquettes… On nous vend de la rapidité, du pratique, du surfait, et ils en oublient (volontairement d’ailleurs) la principale caractéristique de l’alimentation, qui est à la base, censée nourrir l’organisme et non pas l’agresser et le rendre malade.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pouvez bien entendu, laisser un petit brin de votre passage ici :