En parcourant mon fil d’actualité Facebook, je suis tombé sur la page Course à Pied, qui posait la question suivante : « Si vous aviez une seule expérience à retenir en course à pied… Une expérience bouleversante, dingue, incroyable, émotionnellement forte… ce serait laquelle ? »

Du coup, j’ai eu envie d’y répondre. Il est difficile pour moi de trouver une expérience unique ou bouleversante. Car pour moi le Run est tellement plus que ça. Des expériences et anecdotes nous pouvons en écrire plusieurs.

Mais pour répondre, la session la plus enrichissante pour moi, a été de réaliser plus de 5 km par 5°, avec un ressenti de -12°. J’avoue que cela a été relativement dur, avec un fort vent, Nord-Nord-Est, mais j’ai tenu la distance. Je voulais ce jour, tester mes capacités de course et de récupération. Mes temps ont été bien plus longs que prévus, car j’ai perdu 1 min au km.

Cela m’a au moins permis de me dépasser psychologiquement et physiquement, de tenir malgré des conditions météorologiques pas évidentes, de repousser mes limites et de me dire que, quand on veut on peut. J’ai toujours détesté cette réflexion, mais à force de volonté, de combativité, je me rends compte que lorsque l’on souhaite véritablement quelque chose, nous trouvons en nous, les capacités pour y parvenir. 

Je sais que chaque sortie Run, reste pour moi un bonheur, un plaisir, un dépassement de soi, une avancée. Que ce soit une avancée technique ou une avancée concernant mon développement personnel.

Chaque session me fait prendre confiance en moi, me fait me sentir libre, me donne l’impression d’exister au-delà de tellement de choses. Tout peut paraître futile, comme tant d’autres choses peuvent trouver leur importance. Il me semble que j’ai réussi à me concentrer, sur les choses essentielles que peuvent composer ma vie. Aujourd’hui, je laisse l’inutile de côté.

Ces sorties me permettent de réfléchir, de faire le point, de prendre du recul, de savourer les choses du quotidien. La vie prend une autre saveur. Cela me permet, de voir, le verre à moitié plein et non à moitié vide. C’est vraiment important comme concept et je suis ravie d’accepter les choses de la sorte.

Cela me donne la force de tout affronter, en tout cas, si ce n’est pas tout, de gérer du mieux que je le puisse, de ne plus me plaindre pour rien et de savoir qu’on peut tout réussir avec envie, courage et persévérance.

Courir c’est aussi synonyme de liberté, une manière de se sentir vivante !

joggeuse

Actuellement en repos forcé pour périostite, je déguste et déboulonne complètement. Il me manque tant de choses, c’est une situation horrible pour ceux qui connaissent cela.

Ma drogue me manque… Qu’elle revienne vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *