Alors voilà, c’est toujours difficile de faire du tri. Certes, c’est nécessaire, il faut faire de la place, savoir ce dont on a réellement besoin, savoir ce qu’on a en trop ou ce que l’on ne veut plus. On fait du tri quoi !

Alors on regarde, on sort, on observe, on se remémore, on rigole, on se choque… On trie quoi.

On retrouve de vieux souvenirs photos au travers des albums d’où elles s’échappent. Nous recroisons des personnes, aimées, oubliées, des amitiés interrompues, des amours cassés, des familles heureuses, des moments clés, des séjours enjoués…

photos accrochées.jpg

On retrouve également ces correspondances que l’on échangeaient durant notre jeunesse (dommage que la correspondance papier se perde aujourd’hui). Des correspondances adolescentes empreintes de vœux exacerbés, de vérités innocentes…

On tombe sur d’anciens cadeaux offerts par des personnes auxquelles nous étions attachées.

On retrouve ces anciennes tenues portées, pour des occasions particulières… Ou dans lesquelles on ne rentrera plus et dont on ne peut se séparer.

robe.jpg

On ressort de vieux bijoux qui ne sont plus portés par oubli au fond d’une boîte, par sécurité sentimentale ou par oubli volontaire. Ceux que l’on garde pour transmettre, ceux que l’on garde par succession de souvenirs et d’histoires de vie.

Le tri ça fait du bien et ça remue les tripes aussi. Le tri est nécessaire mais le tri remémore… Il nous rappelle que nous sommes vivants et que nous avons bien vécus. Ils nous rappellent notre identité, notre parcours, nos vies croisées, nos destins espérés…

Et vous, en ce qui concerne le tri de votre passé, de quoi ne pouvez-vous pas vous séparer ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 comments
  • Marie Kléber
    5 décembre 2017 at 11 11 54 125412

    C’est un vrai voyage dans le temps. Parfois c’est douloureux, du coup le tri est plus simple. Parfois c’est tendre et on revit des moments agréables. On garde encore un peu…
    Puis on jour on se sent prêt à laisser partir. Les souvenirs restent dans le coeur.

    Reply
    • Neurones En Eventail • Post Author •
      5 décembre 2017 at 13 01 08 120812

      Oui c’est exactement cela. Il y a les premiers tri ou l’on se dit : je garde encore
      Et les prochains tri ou on est enfin prêt à laisser partir
      Bises

      Reply

Vous pouvez bien entendu, laissez un petit brin de votre passage ici :