J’ai fait ma lessive maison… Et c’est super facile !

Une histoire de lessive maison.

Il était une fois, dans un monde ultra-pollué et consumé jusqu’à l’os, je me décidais de prendre le taureau par les cornes et de faire le maximum pour préserver ce qu’il nous reste de planète et éviter d’user encore plus les réserves (le peu qu’il nous en reste).

Au delà du tri de nos déchets ménagers, (cartons, papiers, verres, aluminium…), il faut associer le compost, la consommation réfléchie qui passe par la non-surconsommation ou les achats compulsifs, la non utilisation de bidons et conserves plastiques, donc l’utilisation de contenants en verre dans l’idéal. On peut aussi privilégier l’échange, le troc et avoir une réflexion quant à la création et la destruction d’un produit acheté et consommé, donc l’énergie et les économies produites ou dépensées par rapport à celui-ci 😉👌. Vous me suivez ? Donc acheter mieux, pour une meilleure qualité de produit et un meilleur respect de l’environnement.

Tout est réflexion, tout est évitable, afin de respecter au mieux notre terre nourricière.

Il nous faut produire plus nous-même, consommer mieux, arrêter d’acheter des légumes made in Pologne fabriqué par des Chinois au Passeport Portugais. Il faut, arrêter d’utiliser des produits polluants en tout genre… Javel, insecticide, désherbant… Nos récoltes seront bien meilleures à la santé, on protégera l’écosystème et on évitera aussi d’accélérer la pousse de nos cellules cancéreuses. On mangera mieux et notre corps le ressentira.

Nous savons bien plus qu’hier, que nous avons suffisamment saccagé notre planète, nous avons bien assez puisé dans ses réserves. Certes, le système d’ultra-consommation n’y est pas pour rien et je dirai même plus, qu’il entretient ce système. A nous, de faire en sorte de contrer ce mouvement, d’aller à contre-courant et de ne plus favoriser les politiques des lobbyistes.

C’est avec tout cela, mis bout à bout, que je me suis mise à fabriquer ma lessive maison, histoire de ne pas engorger encore plus les nappes de produits dégueulasses qui font pousser une troisième tête à nos poissons ! L’écosystème est une grande chaîne qui suit sa logique, si un maillon est défectueux, tout le reste s’en suivra …

Vous voulez la recette ? C’est parti :

Ingrédients :

1 litre d’eau

1 cuillère à soupe rase de cristaux de soude

20 gr de savon de Marseille en paillettes

20 gr de savon noir liquide

Des gouttes d’huiles essentielles (celles que vous préférées, lavande, tea-tree…, qui ont également un pouvoir désinfectant, désodorisant…)

 

Préparation :

Dans une cocotte, mettre tous les ingrédients SAUF les huiles essentielles et faire bouillir.

Bien remuer et ensuite laisser tiédir. Remplissez enfin un vieux bidon de lessive vide, ajoutez une dizaines de gouttes d’huiles essentielles, secouez et voilà le travail !

Avant chaque utilisation, remuez fortement le bidon, car la lessive se solidifie.

Le tour est joué !

 

Alors ça vous tente ? Vous avez essayé ? Vous êtes satisfaits ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

  1. zenopia says:

    Pendant longtemps, j’ai préparé ma propre lessive jusqu’à décider de me simplifier la vie un maximum (tout en utilisant des produits respectueux de l’environnement). Bilan : j’utilise uniquement du savon noir liquide. Pour la lessive, laver les sols, la salle de bain, etc. En plus, j’adore l’odeur ! 🙂 Bon dimanche 🙂

    1. Tu ne met que du savon noir dans ta lessive ? C’est suffisant ? Et pareil pour le reste ?

      1. zenopia says:

        Oui ! J’avais écrit un billet sur la simplification de mes produits d’entretien… J’ajoute parfois du percarbonate de soude pour raviver les blancs.
        Pareil pour le reste : savon noir liquide. Du vinaigre dans les WC et pour désinfecter (frigo, plan de travail, liquide de rinçage du lave vaisselle…)

        1. Oui il me semble que je l’avais lu oui mais je ne pensais pas que juste le savon noir suffisait
          J’utilise bien aussi le vinaigre blanc
          J’achèterai à l’avenir du percarbonate car dans le bouquin que j’ai, l’utilisation en est recommandée aussi
          Merci ma
          Belle

Vous pouvez bien entendu, laissez un petit brin de votre passage ici :