La soif du pire

On a tout gâché, on a beaucoup trop bousillé, bien trop usé, abusé et détourné… Le mal est bel et bien fait et maintenant on se réveille pour dire stop.

Stop à la pollution, stop au gâchis, stop aux malheurs, stop aux abus, stop à la supériorité, stop à la violence, stop à la bêtise humaine…

Nos propres évolutions, nos propres pseudos intelligences, nos propres egos nous ont emportés, nous ont trahis, ils nous ont condamnés sans même nous en apercevoir à temps.  Nous nous sommes fait prendre à notre propre jeu, à nos propres ambitions bien trop égoïstes et bien peu réfléchies pour des cerveaux pourtant si intelligents.

La soif du plus, la soif du mieux, la soif de l’opulence à toujours été bien plus forte que toutes les fortunes et les pouvoirs réunis. La soif de supériorité, la soif de rivalité… De bien belles maladies.

Et maintenant il faut faire face à nos désastres causés à tous niveaux. Esclavagisme, autoritarisme, pollutions, destructions, colonisations, perversions… Il faut remettre de l’ordre dans le chaos que nous avons su semer sans conscience aucune lorsqu’il le fallait. Maintenant elles s’éveillent, mais peut-être trop tard. Ce n’est pas une fois qu’on a la tête dans notre merdier qu’il faut la relever… Fallait y penser avant.

Il faut faire face sans savoir si nous arriverons à trouver les solutions aux dégâts que nous avons causés. Il faut conjuguer avec, toujours au mieux, sans jamais faire pire.

Il faut maintenant se bouger et avancer en pensant à ce qui nous entoure et non pas qu’à notre propre poire. Il faut avancer avec notre environnement, avec nos voisins, avec nous autres qui faisons partie du même monde qui est bien trop fragilisé par nous-même.

Il faut laisser une nouvelle chance à tous ce que nous touchons…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pouvez bien entendu, laisser un petit brin de votre passage ici :