Râler est-il synonyme de vie sans problème ?

Vous râler vous ? Un peu, beaucoup, à la folie… Ou pas du tout ?

J’avoue que râler est quelque chose de libérateur ! Nous avons l’impression de nous sentir bien mieux après avoir lâcher les soupapes de notre vocabulaire injurieux et de nos comportements colériques et caractériels !

Nous râlons pour des petites choses sans intérêts, comme le fait que la factrice ait dix minutes de retard et que nous attendons un colis super important comme le slip kangourou acheté pour Namoureux pour Noël !

Nous râlons parce que la boulangère n’a pas fait suffisamment cuire le pain du matin et qu’il ne croustillera pas assez en bouche avec le Nutella !

Nous râlons parce que le feu rouge est trop lent, comme s’il avait fait exprès le jour où nous sommes en retard,  de nous faire attendre encore une minute de plus !

Nous râlons parce que nous ne trouvons pas de place de parking au plus près de chez nous alors que pourtant cela nous aiderait bien à éliminer les petits kilos qui nous collent aux fesses !

Nous râlons parce qu’il pleut encore aujourd’hui et que cela va nous  obliger à faire les boutiques et acheter le superbe chemisier repéré la veille !

Au final nous râlons beaucoup et souvent. Et la plupart du temps pour des choses qui ne sont guère importantes dans notre quotidien. Ne le pensez-vous pas ?

Si nous sommes envahis de soucis énormissimes et bien plus important qu’un feu rouge ou qu’une baguette de pain, est-ce que ces petites choses nous feraient râler ? Ne nous concentrerions pas sur nos vrais problèmes qui entravent nos journées ? N’essayerons-nous pas d’utiliser notre énergie à régler ce qui est utile et nécessaire plutôt que de nous attarder sur des futilités ?

Qu’en pensez-vous ?

colère

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

  1. fedora says:

    Je confirme, c’est un truc de fille de râler ^^ Et pour ce que j’en pense, je l’explique ici (https://maisouibiensur.be/note/defis-dagoaye-la-mauvaise-habitude-que-jai-reussi-a-perdre). Bisous

    1. Je n’arrive pas à lire ton billet ca me dit page not found

  2. Trenty says:

    C’est pas mon truc de râler.
    Et quand je râle, je me sent mal de l’avoir fait.

    1. Je pense que c’est plus un truc de femme de râler ! Enfin si je me trompe dites-moi, mais tant mieux pour toi, au moins tu ne met pas de brouillard dans ta vie !

  3. Emma June says:

    C’est très vrai, je trouve qu’en général, on râle trop. Moi-même, je râlais pas mal et quand j’ai eu mon fils, je me suis rendue compte de ta dernière citation “pour chaque minute où vous êtes en colère vous perdez 60 secondes de bonheur” et depuis, j’essaie de me limiter! D’autant que ça ne sert à rien (le feu ne va pas passer au vert plus vite) et ça n’est pas tellement libérateur au final, je trouve que ça entretient plutôt la colère et la mauvaise humeur intérieure. Je me sens beaucoup mieux depuis que je râle moins! Be positive 🙂

    1. Contente que tu arrive à moins râler et te sentir mieux, j’avoue que moi même ça me fait du bien, je vois tellement de collègues autour de moi qui passent leurs journées à râler…

  4. unicks says:

    je râle pour tout et pour rien et même quand j’ai des soucis un peu plus importants, je continue de râler sur des futilités 🙂

    1. On aime trop râler en fait , et ça nous fait du bien j’avoue !

Vous pouvez bien entendu, laisser un petit brin de votre passage ici :