T’sait pas ce qu’y aura demain

Alors t’sait pas que jt’ai vu là, prostré seul comme un con, 

L’attendant encore, comme chaque dimanche soir,

Observer le retour du train, qui ne s’arrêteras pas ici encore.

Alors t’sait pas que j’savais, que ton coeur était en train de se tordre,

Sous les cris de joies des retrouvailles voisines, 

Pendant que ces fichues roues crissaient leurs départs, 

En plus, t’as oublié que le temps à passé,

Et qu’il serait grandement temps que tu te réveilles, 

T’sait, le temps ça ne se freine pas, tu ne peux pas lui barrer la route,

Sinon, il prendra le dessus pour mieux te bouffer la gueule, 

Alors, t’sait pas, bloque tes ritournelles qui tournent sans fin,

Ton bocal est bien trop étroit pour elles, 

Et elles usent les parois à force de se cogner dedans,

Alors t’sait pas, mais prend tes grolles et casses-toi de là,

Prends ma main et viens avec moi, 

Pendant qu’il est encore temps, d’embrasser demain !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

  1. Hell voyage says:

    J’adore ton style d’écriture, beau texte 🙂

Vous pouvez bien entendu, laisser un petit brin de votre passage ici :