Tu le vois ce corps sans vie, vide de toute substance, de toute beauté ?

Traits gris, tirés, fades, pâles, enduits d’une mélasse malvenue, les touches-tu ?

Tu le vois cet homme sans rien dedans ? La tristesse qui s’agrippe à ton cou ?

Tu le vois qui chavire de bords en bords sans jamais se poser au centre ? Un semblant d’équilibre qui te retiens … Un équilibre soûl.

lost

Comment fais-tu pour tenir la cadence, le rythme ? Comment tiens-tu ton coeur dans ton poing ? Comment est-ce que tu fais pour ne pas t’écrouler sur tes godasses ? Ton élan s’est-il fait la malle sur le dos de tes printemps soufflés ?

Tu le vois cet homme complètement éreinté, usé, abusé ? Ressens-tu ce manque qui grandit, mais pas que… Celui qui prend toute la place ? Il est tout étendu, tout recouvrant de-ci, de-là, il a tout nappé, tout noyé… Le ressens-tu ? La vois-tu cette étendue sans bords ?

Où sont-elles passées tes émotions ? Où est passé cet élan vital qui d’antan t’avais animé ? Où sont passés tes sourires francs ? Où sont passées joies, sérénité, gaieté, harmonie et plénitude ?

De quoi te composes-tu aujourd’hui ? Qu’emmènes-tu pour demain ?

move on.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !
3 comments
  • annima.fr
    11 janvier 2018 at 17 05 52 01521

    Exactement mon sentiment du moment…

    Reply
  • leschosesquibrillent
    10 janvier 2018 at 21 09 14 01141

    Très beau texte, un peu triste mais très touchant. Gros bisous 🙂

    Reply

Vous pouvez bien entendu, laissez un petit brin de votre passage ici :