Un grand merci à mon frère

Avoir un frangin, c’est génial quand-même. Je ne le vois pas souvent parce que nos emplois du temps respectifs sont chargés, mais je l’ai vu dernièrement et j’en ai été ravie.

Juste un petit moment passé à deux, au coin d’un café, en train de faire le bilan de nos vies et d’en tirer des conclusions.

Un moment à mieux échanger, mieux discuter du passé, de la famille et de l’avenir. Un moment juste à nous, un moment passé trop vite.

Un moment qui à été important pour moi, car j’ai pu me livrer à lui plus qu’à tous mes autres proches, parce que je sais que lui ne juge pas. Il entend, écoute, répond, conseille, me jamais ne JUGE. Et il me semble que c’est essentiel quand quelqu’un se confie à vous, de ne pas juger ses actes, sa vie, son parcours… L’autre à besoin d’être entendu et guider au mieux, mais surtout pas sermonner.

Il a su m’entendre et me comprendre presque autant qu’un psychologue, il à une fine analyse et un raisonnement sans faille. Il sait te pousser à te poser les bonnes questions et à savoir ce qui est vraiment important pour toi.

Alors oui, j’ai apprécié cette sortie entre frangin/frangine, car j’ai appris à mieux cerner la vie de mon frère, à mieux le comprendre et j’ai pu lui dire que s’il avait besoin, lui aussi, la porte de ma maison était grande ouverte.

Certes, nous nous voyons peu, mais au final quelle importance, puisque la proximité et la confiance sont là, même dans ces ci-courts instants.

MERCI A TOI FRANGIN.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pouvez bien entendu, laisser un petit brin de votre passage ici :