Je n’ai rien changé. Je me suis juste adaptée. L’adaptabilité est une force incroyable et parfois indispensable.

Il suffit d’avancer et de s’adapter à son environnement, de trouver des solutions, des stratagèmes pour faire face et accepter l’ensemble des choses. Il faut des compromis provisoires, durables ou non, mais il en faut.

Mes envies profondes, mon moi, mes ambitions sont belles et bien présentes. Elles prennent juste le temps de s’exposer et de s’épanouir. Elles se mettent en veille en somme. Elles hibernent pourra t-on dire. Elles attendent des opportunités, des ouvertures, des possibilités…

Alors je compose avec ce qui m’ anime, ce qui m’entoure. Je travaille tout, sous toutes ses formes, j’étudie, observe, comprend et élabore. C’est cela sans doute la réflexion, je ne dirai pas la sagesse, loin de là, non… Le temps de la réflexion.

sable filant

C’est un peu comme une espère de pâte à modeler. La matière est là, la consistance aussi, cela ne devient plus qu’une question de travail, d’imagination, de manipulation, d’élaboration, de création, afin de concevoir quelque chose. Tout se transforme, à souhait.

Tout se fait, se construit, depuis le passé, dans présent et dans le futur. Tout est à modeler. Forme, couleur, dynamisme, volume, excentricité…

Le reste se laisser à contempler, à se conjuguer à la faveur du temps.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
1 comment
  • Marie Kléber
    9 mars 2018 at 10 10 44 03443

    Superbe!
    Notre capacité d’adaptation, de réflexion est la clé pour une vie qui nous ressemble. Rien n’est linéaire, tout se transforme.

    Reply

Vous pouvez bien entendu, laissez un petit brin de votre passage ici :